Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:15

Voie Bleue - Eurovélo 6

Chalon sur Saône-St Symphorin: 60km

 

C'est comme cela que s'appelle la véloroute qui longe la Saône.

J'avais déjà fait le parcours entre Mâcon et Lyon qui est tout à fait "praticable" à VTC sur les chemins de halage.  On s'écarte de la Saône avant  Cormoranche pour contourner la carrière et passer en limite du camping.

J'ai fait ce parcours en septembre 2010. Quelques passages restent à améliorer. et bien sûr sa fréquentation dépende ra de la qualité les aménagement qui seront mis en œuvre et du balisage.

Cet été après le tour de la Bourgogne que nous avons fait avec un petit groupe d'amis, j'ai continué mon parcours par la voie Bleue pour rentrer sur Bar le Duc.

Sur ce tronçon la Voie Bleue se confond avec l'Eurovèlo 6 Nantes Budapest.

Je suis partis de la gare de Chalon ou je venais de laisser Lucette qui redescendais sur Lyon pour récupérer nos petites filles.

J'avais étudié l’itinéraire que j'avais reporté sur ma carte. Une Voie Verte  entre Gergy et Verdun sur le Doubs vient d’être prolongée jusqu'à Crissey.

Il faut commencer par sortir de Chalon. Ce n'est pas le plus simple. Il n'y a aucun balisage de l'itinéraire cyclable de l'Eurovélo 6 . Aujourd'hui cela s'est amélioré mais il faut avoir la carte pas loin.  Les déplacements doux ont du mal a être pris en compte par le Grand Chalon .

En voulant éviter les voies à grande circulation je me perd un peu mais fini par retrouver la D5 route de Verdun sur le Doubs.

A Crissey a Voie Bleue démarre du terrain de sport. Je constate bien qu'aucun balisage ne mentionne l'Eurovélo 6. Bizarre, pourquoi faire des investissements si on ne sait pas comment y aller? Aujourd'hui çà c'est bien amélioré! C'est plutôt une véloroute avec des petits tronçons de voie verte.

Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay

La voie Bleue longe la Saône quelques panneaux de jalonnement indiquant que l'on est 

sur l'Eurovélo avec de temps en temps une barrière et quelques rares cyclistes

La Saône a toujours beaucoup d'allure.   On passe le pont de Cergy

Voila l'entrée de Verdun sur le Doubs. 

C'est midi, une belle halte, une boulangerie bien achalandée et un café  calme

 

 

Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay

Pour rejoindre Seurre une petite route traverses quelques villages très calmes.

Ce qui est frappant est le nombre de maisons à vendre.

La seule animation que je croise c'est un enterrement !

Quel est l'avenir de ces régions. La véloroute amènera t-elle un peu de vie? En attendant, il ne serait pas très compliqué de mettre en place un balisage d'itinéraire provisoire, pour que le cycliste  se sente moins seul!

Seurre encore une belle petite ville de la vallée de Saône avec des traces d'un riche passé a découvrir. On aurait du plaisir à s'y arrêter si l'on avait pas le soucis de trouver son itinéraire.

Après Seurre il faut traverser le canal. Le chemin de halage vient d'être refait dans le cadre d'une opération du plan de relance. J'espère que que la Région Bourgogne qui a financé ces travaux en a profité pour négocier une convention de superposition de gestion pour le passage de l'Eurovélo6!

En tous cas c'est tout bon jusqu'à St Jean de Losne, rustique mais agréable .

A l'arrivée à St Jean de Losne on peut espérer que la Voie sera reprise à la fin des travaux de la station d'épuration!

St Jean de Losne est encore une petite ville des bords de Saône qui mérite une étape.

Ce tronçon de l'Eurovélo 6   est un très beau parcours le long de la vallée de la Saône à la fois naturel et sauvage qui relie des petites villes à l'histoire très riche. Il  est à juste titre assez fréquenté. Il mériterait un meilleur traitement surtout dans cette Région de Bourgogne qui a montré quelle savait bien faire les choses. En attendant des aménagements , un balisage d'itinéraire provisoire serait très utile et montrerait que l'on s'intéresse à cette activité.

 

Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay

Voie Bleue:St Symphorien - Auxonne - Pontaillier-Talmay: 50km

Après St Symphorien La Voie Bleue quitte le parcours de l'Eurovélo 6 que j'avais faite il y a deux ans et qui est magnifique.

Pour venir d'Auxonne nous avions fait le trajet sur la petite route par Lapierre-Saône, St Seine en Bâche , Flagey les Auxonne.

J'ai donc voulu pour changer un peu essayer le chemin de halage. Avec le temps humide de cette deuxième quinzaine  juillet, cela à été un peu difficile surtout à cause de la fréquentation de véhicules de pêcheurs qui rendent parfois le chemin de terre impraticable mais on est vraiment tranquille!  L'aménagement permettrait un meilleur accessibilité et l'entretient qui est très souvent un véritable dépotoir.

Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay

Me voilà enfin à Auxonne ou nous avions fait halte il y a deux ans. Cette ancienne place forte qui a accueilli les début du lieutenant  Bonaparte mérite une étape. 

La véloroute  fait ensuite un grand détour dans la plaine de la Saône et traverse des petits villages charmants mais ce parcours constitue plutôt une boucle local. Le chemin de halage direct vers Lamarche est bien plus rapide.Il n'y a pas de raisons que seul les pêcheurs l'utilise! J'espère qu'un jour ce sera le cas.

 

Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay

A Pontailler les quais paves en pente pour tenir compte du niveau variable du niveau de l'eau sont caractéristiques des ports de la Saône. Ils montrent encore une activité importante

Plus loin des morceaux de chemin de halage ont été conservés en créant une piste bien roulante à côté.

Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay

Un petit détour par Talmay pour voir le château Qui ne se visite pas le matin. 

En s'arrêtant devant une belle maison bourguignonne, je peux voir que Madame Sans Gène a vécu ici.

Hors des petites ville qui sont toutes pittoresques, c'est le calme qui marque ce parcours ou domine l'eau et la nature avec les activités qui y sont liées.

A Heullyey sur Saône, lors de mon passage précédent, nous avons déjà continué la vallée de la Saône, vers Gray , Port sur Saône et rejoint la vallée de la Moselle.C'est une très belle vallée.

Aujourd'hui je souhaite rejoindre la Marne en prenant le canal de la Marne à la Saône  et voir ou en sont les aménagements.

 

 

Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Voie Bleue de Chalon sur Saône à Talmay
Partager cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 22:39

Cette année 2011, avec les amis de Lorains, nous avons choisi de faire le Tour de la Bourgogne. On parle souvent de cette réalisation dans cette belle région qui investit beaucoup dans les aménagements cyclables. C’est une bonne occasion de voir sur le terrain ce qu’il en est.

Le rendez-vous est fixé le 6 juillet à Dijon au camping du lac Kir. Venir à Dijon en train de Lorraine n’est pas très pratique. Pas de trains proposés entre St Dizier ou Toul et Dijon. Il faut passer par Paris ou Belfort ! Finalement nous profitons d’un covoiturage avec des amis qui avaient des enfants à ramener pour débarquer à Asnières les Dijon.

 Grâce aux « itinéraires malins » trouvés sur le site,  nous rentrons dans Dijon facilement malgré le chantier du tramway.

Nous profitons d'une après midi pour visiter la ville et surtout passer un bon moment au musée des beaux arts installé dans l'imposant palais de Duc de Bourgogne avec des collections intéressantes  sur le Duché de Bourgogne autour de laquelle s'est constitué le Saint Empire Romain Germanique de Charles le Quint

Les pleurant du tombeau de Philippe le Hardi, quelques portraits des duc de Bourgogne et plus récent  une série de Nicolas de Staël avec ces footballeurs du match France Suède de 1952 ainsi qu'un cycliste un peu exorbitant.

Le Tour de la Bourgogne à vélo.Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.Le Tour de la Bourgogne à vélo.Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.Le Tour de la Bourgogne à vélo.Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Le canal de Bourgogne 270 km de Dijon à Migennes.

Nous nous retrouvons en fin d’après midi au camping de Dijon

Très agréable parcours en 3 parties. Dijon - Pont de Pagny, 25km, c’est une belle voie verte en enrobé qui suit le canal de Bourgogne.  Il y a beaucoup de monde, surtout des cyclistes d’un certain âge qui roulent plutôt  vite.  

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

A Pont de Pagny nous croisons une péniche en train de passer une écluse. Ce sont des américains qui voyagent avec des excursions à vélo pendant la journée.  Un arrêt pique nique prés d'un vieux pont mais il se met à pleuvoir et nous continuons  le chemin de halage en stabilisé bien roulant mais très désagréable par temps de pluie.  En arrivant au camping il faut faire le lessive des vélos et des vetements et nous choisissons de dormir dans des mobile-home!

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Le lendemain il fait beau et nous commençons par la visite de Château de Commarin.

Puis nous retrouvons le canal. Le parcours  est toujours agréable. Plutôt encaissé au départ et petit à petit la vallée s’élargit. Il est bordé de beaux allégements d’arbres : frênes, érables, pins, peupliers, puis aulnes, érables champêtres. Les maisons éclusières sont toujours bien soignées.   Tout le long du trajet de petites villes plus ou moins endormies nous révèlent leur riche passé.

A Pouilly en Auxois c'est le toueur ce remorqueur qui permettait aux péniche de passer le tunnel.

A Pont Royal un pdes port qui servait à embarquer les marchandises vers la capital avec la maison du canal au point le plus haut entre la Bourgogne et Paris.

A St Thibault une belle église bourguignonne richement décorée.

Ce soir ce sera étape à Alésia Les Launes.
,

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Il y beaucoup de lieux à voir le long du parcours. Certain veulent aller à l'abbaye de Fontenay d'autre qui l'ont déjà visité préfère passer plus de temps à Montbard ou le parc de Buffon les attends! Il y a tant de merveilles à voir en Bourgogne!

Mais nous commençons par un pèlerinage au plateau d'Alésia au pied de la statut de Vercingétorix au pied se termine le musée mais la il faudra revenir!

Puis c'est Monybard avec son parc et l’émouvant cabinet de travail de Buffon d’où sont sortis tous les dessins qui ont accompagné notre éducation à la nature!

Plus loin l'étonnante forge de Buffon qui montre qu'il n'était pas uniquement le génial botaniste et naturaliste mais également scientifique et industriel.  

 

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

C’est vrai que, jusque là, le parcours n’est pas très confortable. Dans les dernières parties aménagées, on remarque que les petites rampes pour monter sur les ouvrages de franchissement ou passer les écluses ont été goudronnées. C’est agréable. Quand elles ne le sont pas l’érosion fait ressortir les graviers et c’est très désagréable.Plus au Nord dans l’Yonne, l’aménagement annoncé n’est pas encore réalisé. Il n’y a donc plus de balisage mais le chemin est en général bien roulant, avec un peu plus d’herbe, seul quelques courts tronçons nécessitent un peu de prudence.

Nous passons à Tonnerre avec la Fosse Dione, cette résurgence de circulation karstique aménagée en lavoir au XVIII ème et le superbe Hôtel Dieu du XIIème crée par Marguerite de Bourgogne . Une Méridienne indique l’heure, le soleil passant à travers un orifice, percé dans une ancienne fenêtre bouchée, pour former une tâche lumineuse sur la ligne correspondant à l'un ou l'autre des midis.
Elle indique en outre, les mois, les saisons, les solstices et équinoxe.

Une mise au tombeau de 1454 et dans les combles une maquette de la charpente montre bien le travail réalisée. Des salles exposent les ustensiles utilisés pour la vie de l'hospice.

Mais il se met a pleuvoir et le seul café ouvert ce dimanche nous accueil pour le pique nique. Nous apprécions sa bière et son calé. 

Nous continuons vers St Florentin. Chaque village a son lavoir couvert de tuiles bourguignonne.  Le chemin est très rustique, L'autre rive est envahie par un rassemblement de pêcheurs mais il y a de la place et personne ne se gêne!

 

 

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

St Florentin a beaucoup d'allure sur la hauteur dominant l'Armance mais l'activité est bien réduite et le choix des restaurants bien limité. Puis c'est Migennes qui a eu ses heures de gloire avec l'étape des locomotives à vapeur. Il reste un port bien calme et une passerelle pour céder à la gare que l'on traverse par un passage souterrain mais avec des escaliers! 

Nous quittons de canal de Bourgogne. C’est un parcours très riche et je trouve dommage qu’il n’y ait pas plus de monde pour en profiter. Nous n’avons jamais croisé plus de 40 cyclistes par jour, en général des jeunes, des familles. Les plus âgés généralement sont des étrangers. Si le revêtement était plus roulant je suis su qu'il y aurait plus de monde!

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Le Canal Du Nivernais 230 km de Migennes à Décize

L’Yonne est une très belle rivière que l’on remonte le long du canal du Nivernais  réalisé au début du 19éme siècle pour transporter le bois du Morvan pour chauffer Paris.

De Migennes à Auxerre, les 30 premiers km, jusqu’à Auxerre ne sont pas encore balisés. Des petits bouts de voies vertes existent reliés par des routes tranquilles. Les passages des bords de l’Yonne sont beaux.

Seulement 3 points difficiles :

- le passage inférieur sous les voies ferrées de Migennes avec des escaliers à descendre,

- à Monéteau

- à l’entrée d’Auxerre, juste après le passage sous la N6, 2 barrières complètement stupides (comme on en rencontre trop souvent)  obligent les cyclistes à mettre pied à terre.

Mais pourquoi laisser des choses comme cela. On dit que c'est pour éviter les motos et scooter! S'il le veulent, ils trouvent toujours le moyen de passer pour faire de la provocation! Ce sont les déplacements a vélo les plus pénalisés. Ceux qui décide cela ne font pas de vélo et ne le considèrent pas comme un moyen de déplacement normal et utile!

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Auxerre mérite d'y passer un peu de temps.

Pour nous après avoir posé nos affaires au camping en face du stade de l'abbé Deschamps, ce sera l'abbatial St Germain,  la cathédrale St Etienne, une petite visite à Marie Noëlle rue de l'Horloge, un verre à la terrasse des Cordeliers un tour dans le vielles rue de la ville et un resto à une terrasse de la vielle ville avec vue sur l'Yonne 

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

A partir d’Auxerre, même si le départ n’est toujours pas indiqué, on suit le canal du Nivernais à partir du parc  sur une très belle Voie Verte.  La signalisation est parfaite à partir de Vaux. La voie commence dans le parc de l’AJ Auxerre. Il n’y a que 2 petits tronçons en véloroute entre Auxerre et Vaux. Ils ne sont pas gênants. Par contre celui de Lucy – Crain – Coulanges, sur une route  fréquentée par des camions, est désagréable et sans intérêt. La partie de la Nièvre, après Clamecy, est en enduit sur tout le parcours. A noter également, dans l’Yonne,  l’absence de barrières sur tout le parcours.

La Vallée de l’Yonne est très belle, assez encaissée avec parfois des rochers, anciens récifs coralliens, et des  falaises.

De nombreux villages  bourguignons ou sites sur le canal comme Cravant avec son épicerie pour faire nos courses,

Mailly le Château nous montons voir la superbe vue sur la terrasse.  En bas prés du pont St Nicolas, la fontaine raconte la légende du loup qui écuma la région. 

Le Saussois et de Surgy sont des hauts lieux d’escalade. 

Clamecy  un peu triste et endormie avec la memoire des flotteurs et de ces radeaux de bois qu'ils descendaient vers Paris

 

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Après le passage des  échelles des écluses de Sardy-lés-Epiry  et le lac Baye, la descente vers Décize sur  le versant Loire est plus ouverte.  Si la nature est très présente sur tout le parcours, l’histoire est là aussi. 

Dans la Nièvre,ce qui est remarquable il n'y a pas de barrières difficiles a passer . Elles sont plutôt accueillantes et nous n’avons pas constaté d'incivilités !

La descente est  tranquille le long des nombreux méandres que fait le canal

Chatillon en Bazois est bien calme. A l’écluse de Fleury ou le barrage à aiguille a été rénové est un arrêt bien agréable avec une bonne baignade possible.

Sur le Canal du Nivernais, nous avons croisé beaucoup plus de cyclistes que sur le canal de Bourgogne, des étrangers bien sûr mais aussi des français en famille. C’est  la randonnée idéale à faire avec des enfants. 

 

 

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Avec Pierre nous faisons un petit détour pour voir La Machine, ancienne cité minière, un peu à l’écart, mérite le détour.

Décize a aussi le charme un peu triste de petites villes au riche passé mais qui ont du mal à rester éveillées.

Nous rejoignons Cronat par le canal latérale à la Loire qui  bien que non aménagé, est très praticable. Nous n’étions pas les seuls à avoir fait ce choix car nous avons croisé beaucoup de monde.

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

La Loire et l’Eurovélo 6 de  Décize à Chalon-sur-Saône 200 km

 A Gannay nous avons rejoint Cronat où nous avons retrouvé le groupe et continuer jusqu’à Bourbon Lancy,  très  sympathique petite ville d’eau avec son beffroi,  ses maisons à colombage,  étonnant musée dans l’ancienne église St Nazaire. C’est une bonne étape  où l’accueil du cycliste est soigné.

Apres avoir quitté la ville en longeant l’étang du Breuil, nous  gagnons la  Voie Verte  réalisée sur une ancienne voie ferrée qui conduit à Diou. 

 

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

Il faut traverser la Loire et sur l’autre rive,  la Voie Verte réalisée par l’Allier amène à Digon. Grâce à la végétation existante le long de l’ancienne  voie ferrée et du canal ,  le trajet  dans la plaine de la Loire est agréable.

Les  barrières trop étroites sont  souvent mal placées dans les rampes des ouvrages.  Après une halte au pont canal, nous quittons la Loire et poursuivons jusqu’à Paray le Monial. Nous retrouvons le paysage typique de la Bourgogne, pâturages  clos par des haies d’où émergent de magnifiques chênes.   La Voies Verte est  très agréable et ne présente aucune barrière ! Un plaisir !

Paray le Monial est un lieu de pèlerinage  très vivant autour de la basilique et de ses parcs, mais le centre de la ville mérite aussi le détour.

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

 Après, le Tour de Bourgogne propose un itinéraire en Véloroute qui s’écarte  souvent du canal du centre. Son profil accidenté, qui en fait plutôt un itinéraire de boucles locales, nous amène à rester sur la D974 qui longe le canal. Jusqu’à Montceau-les-Mines, il n’y a pas trop de trafic mais c’est un dimanche de juillet ! 

A Montceau-Les-Mines, la Communauté de Communes prépare une nouvelle entrée de la ville en investissant dans l’aménagement de l’avenue Maréchal  Leclerc  et  la restructuration du centre commercial. Espérons que l’Eurovélo 6 a bien été pris en compte dans ces aménagements coûteux ! Aujourd’hui, l’absence d’aménagement ne nous donne pas envie de nous arrêter. Dans ce labyrinthe nous n’avons pas trouvé le musée de la mine à Blanzy.

 Entre Montceau-les-Mines et Montchanin, on pourrait espérer un itinéraire cyclable acceptable. Ce n’est malheureusement pas le cas. Par contre, le réseau de voies rapides est si attirant qu’on s’y retrouve dessus à plusieurs reprises et nous sommes obligés de revenir en arrière.

A Montchanin, il nous faut toute notre longue expérience pour trouver, à travers un parking saturé de voitures,  le petit bout de Voie Verte qui longe l’étang.  Après St Julien sur Dheune, nous  retrouvons la D974 avec, là, plus de trafic et la pluie.

Ce n’est qu’à St Leger sur Dheune que nous retrouvons une très belle voie verte comme les Bourguignons savent bien faire. Quel plaisir ! C’est maintenant que l’on a envie de s’arrêter pour mieux en profiter !

Il est surprenant que le parcours de l’Eurovélo 6 Nantes Budapest ne soit pas mieux aménagé et balisé entre Décize et Chalon-sur-Saône.  Le trajet proposé en véloroute relève plus de la boucle locale que d’un grand itinéraire.  Ils ont  un profil trop difficile pour les cyclistes chargés et les enfants.  Le long de la Loire le parcours le plus évident reste le canal même s’il se trouve dans des départements  ou des régions différentes. Les utilisateurs ne connaissent pas « ces frontières ».

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

A Santenay notre derniéré étape j'en orofite pour fair la très belle voie verte qui monte dans les vignes jusqu'à Nolay.

Notre tour de Bourgogne s’arrête là. Le lendemain nous rejoignons Chalon pour d'autres aventures.

C’est dans l’ensemble une randonnée très agréable qui permet de découvrir cette région que nous avons tous traversée sous un autre angle.  C’est un très beau programme de vacances à vélo qui présente, en plus,  l’intérêt de revenir au point de départ ! 

Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.
Le Tour de la Bourgogne à vélo.

 

En général nous n’avons rencontré aucun problème d’itinéraire à l’exception des entrées et sorties des villes, comme à Dijon ou il n’y a aucune indication pour rejoindre la Voie Verte depuis la gare de Dijon, à Auxerre, Montceau-les-Mines, Chalon/Saône qui se gargarisent de Développement Durable et d’Agenda 21 sur leurs sites, il n’y a aucun jalonnement des itinéraires du canal du Nivernais et de l’Eurovélo6. Cela faciliterait l’accueil des cyclistes itinérants qui  sont de plus en plus nombreux et leur donnerait peut être envie de s’arrêter. Ces itinéraires sont aussi très utilisables pour les déplacements quotidiens en contribuant au développement des déplacements doux.

Nous avons tous découvert de nombreuses choses, des lieux, des sites et les hommes qui y vivent.

Pour compenser cette absence de balisage le guide du Tour de la Bourgogne à vélo édite par Chamina est très utile

Partager cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 20:36
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Nous avons besoin de nous changer les idées. Lucette a envie de voir Toulouse. Pourquoi ne pas y aller à vélo.

On parle souvent du canal du Midi réalisé au  17ème siècle.

On a déjà visité Sète, Agde mais on ne connaît pas Béziers ni Carcassonne. De belles réalisations à découvrir, nous avons réservé 5 jours pour cela et  nous voilà donc partis. 

De Valence, le TER est pratique, un peu plus d'une heure pour Avignon et autant pour Sète.  Mercredi nous arrivons donc à 13h30 à Sète. Nous traversons la ville que nous connaissons sans nous arrêter. Les quais du port sont toujours aussi animés mais il y a toujours trop de voitures qui ont l'air de tourner en rond !

Nous voilà sur la belle promenade Maréchal Leclerc , très agréable. Dommage que l'aménagement ne se prolonge pas sur la corniche de Neuburg. La corniche du Lido est un bon coin pour prendre un café. On dirait que le vent qui souffle à chassé les clients, on ne s'en plaindra pas. La Voie Verte du Lido est toujours là . C'est un peu dommage que l'on ne voit pas la mer, je pensais qu'elle continuerait jusqu'à Marseillan mais non, la nouvelle route est terminée mais les cyclistes devront se débrouiller encore pendant un an  sur les accotements non revêtus.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse

C'est à Marseillan que l'on retrouve un bout de Voie Verte qui franchit la voie ferrée puis traverse les Onglous puis le Grau et le canal; les entreprises sont là pour améliorer la route  du Soleil et réalisent le pont du Maire sur le Canal. 

J'espère que ces Messieurs ont prévu de conserver l'ancien pont pour les piétons et les vélos.

Avant le canal nous prenons à gauche pour le longer. Deux cyclistes viennent d'en sortir.

Après avoir longé la station d'épuration, nous entrons dans la réserve naturelle de Bagnas. Deux jeunes goélands trottent devant nous mais coincés par la clôture de la station et encore novices, ils n'arrivent pas à décoller. Nous nous arrêtons pour les regarder et leur donner le temps d'aller plus à découvert. Pendant ce temps leurs parents les encouragent à grands cris au dessus de nos têtes. Avec le ciel gris, on se croirait un court instant plongé dans le film "Les Oiseaux" d'Hitchcock. 

Un vague chemin passe en contre bas de la digue qui doit être en mauvais état.  On ne gêne pas beaucoup les mouettes rieuses, les aigrettes et hérons que l'on croise dans ce chemin on l'on se fraye un passage entre les roseaux.

C'est à la première écluse de Bagnas que l'on découvre la forme ovale de ces ouvrages. C'est également là que l'on voit les premiers alignements de platanes qui vont nous accompagner tout le long de notre parcours. 

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Tout de suite je suis frappé par des platanes qui n'ont plus de feuilles. Ils sont atteints  par le chancre coloré qui les condamne irrémédiablement.

Tout le long du parcours on voit beaucoup d'arbres atteints, beaucoup sont marqués et vont être coupés, quelques-uns l'ont déjà été et, dans quelques années, il n'en restera plus beaucoup, même peut -être plus du tout.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Il semble que ces arbres aient été plantés bien après la réalisation du canal. Maintenant ils font partie du paysage et sont superbes.

Dans tous les cas les ouvrages resteront et ils méritent le détour.

Certaines zones ont déjà été replantées. Il faudrait peut-être diversifier les espèces. Il y a des zones avec des pins, des hêtres ou des chênes qui sont très belles. Les arbres ont le privilège de pousser mais il faut s'en occuper !

Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Nous continuons pour arriver à Agde en suivant le canal. Quel spectacle ! La cathédrale St Etienne a de l'allure! C'est incroyable qu'il ne soit pas mieux mis en valeur !

D'autant plus que la rénovation du moulin est maintenant terminée et réussie.

Nous connaissons déjà la ville et la piste cyclable qui mène au Grau d'Agde. Aujourd'hui ce n'est pas un jour à aller se baigner.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Nous continuons et rejoignons le canal. Des vieilles péniches vétustes sont amarées sur la berge, tout cela ressemble à un dépotoir. Le chemin de terre se poursuit et l'on quitte vite la ville en traversant plusieurs ouvrages : déversoir, un vieux pont comme nous en reverrons de nombreux tout le long du parcours.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Plus loin,à Vias on longe l'Europa Parc. On sent que l'on est pas loin de la mer mais on n'a qu'une envie : retrouver la tranquillité sauvage du canal que nous retrouvons à l'étonnant ouvrage du Libron.

Nous arrivons à Port Cassafières. La location de bateau doit bien marcher mais il est un peu dommage que les abords soient laissés à l'abandon. La société du seul profit a ses limites mais tant qu'il y a des acheteurs! Combien de temps cela va t'il durer?

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Nous arrivons sur la piste cyclable et bien quelle vieillisse un peu c'est beaucoup plus confortable et agréable jusqu'à Béziers..

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Nous passons la nuit au camping de Villeneuve lés Béziers et découvrons ce joli petit bourg autour de son église St Etienne en découvrant les traces de l'ancienne abbaye de Thomieux.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Aujourd'hui nous commençons par la visite de Béziers sous la pluie. Quelques belles acanthes nous laissent présager une belle journée.

Entrer dans Béziers à vélo n'est pas évident. La ville, sur sa hauteur, n'est pas très propice aux bicyclettes et aucun aménagement ne facilite les choses. Après quelques conseils aimables de la responsable du camping nous trouvons la solution en montant en face de la gare. Nous nous retrouvons à la cathédrale St Nazaire, le belvédère, le cloître  et le jardin épiscopal.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Puis nous parcourons la vieille ville. Il n'est pas possible de respecter les nombreux sens uniques mais cela ne présente pas beaucoup de risque !  Les halles , la maison natale de Riquet, les allées Riquet, la statue de Riquet, le théâtre... C'est difficile d'y rentrer mais la ville est belle.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

On a envie de ressortir par le pont Vieux mais maintenant il nous faut rejoindre le pont canal et les 7 écluses de Fonseranes. Aucune indication ! Nous nous perdons dans un dédale de routes à sens unique, avec parfois de beaux petits bout d'aménagement de piste cyclable qui se terminent devant un mur. Même les biterrois en voiture que nous questionnons ont du mal à nous indiquer par où passer ! Enfin on y arrive mais c'est bien triste de voir un tel patrimoine aussi mal mis en valeur !

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Il recommence à pleuvoir doucement mais le chemin de halage est encore protégé par les feuilles de platane.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Au tunnel de Malpas il pleut,  je monte sur l'oppidum d'Enserune où il y a un musée archéologique mais le site est fermé. La vue sur l'étang de Montady est impressionnante.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Lucette se réfugie à la Maison du Malpas où ont lieu des animations à propos des fouilles archéologiques de la Voie Romaine Domitienne, les gladiateurs romains sont bien mouillés...

 

 

 

Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Toujours autant de platanes malades,

Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Il pleut toujours et le chemin devient de plus en plus glissant surtout dans les passages où il n'y a plus d'arbres. Le chemin se réduit souvent à une trace boueuse. Je dérape de la roue arrière et tombe mais juste à cet endroit la berge est érodée et je bascule dans le canal heureusement peu profond.VNF fait bien  des travaux d'aménagement de berge, quelques tronçons de 100 à 200m mais trop peu nombreux par rapport aux besoins!

Plus loin, c'est un fourreau pour tenir une borne qui dépasse, je ne peux l'éviter de la roue arrière et c'est la crevaison ! La journée commence à se faire sentir, heureusement que nous arrivons bientôt à Le Somail.

Pas question de camper : mon duvet est trempé. Nous trouvons une chambre d'hôtes très sympathique à Mirepesset.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Le Somail est un endroit charmant avec son épicerie flottante. Mais il faut continuer il ne pleut pas et le chemin est meilleur !

Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Des ouvrages magnifiques.

On est tout début juin et les avoines sauvages sont déjà mures.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Les maisons éclusières sont accueillantes et les conjoints des éclusiers auraient l'autorisation de VNF de vendre des boissons aux touristes. Les prix pratiqués sont très raisonnables. Plus loin c'est l'éclusier sculpteur qui expose ses œuvres.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Nous finissons par arriver à Carcassonne pour déguster une bière bien méritée place Carnot.

Dans la traversée de la ville basse très animée, le soleil est de retour. Bien que les contre-sens cyclables ne soient pas mentionnés dans ces petites rues à sens unique,  nous les pratiquons sans difficultés.

Une halte à la terrasse d'un café de la place Carnot  permet d'apprécier l'ambiance en buvant une bonne bière. 

Pour rejoindre le camping il faut prendre la rue du Vieux Pont et franchir ce Vieux Pont judicieusement réservé aux piétons. La cité se dresse devant nous. Cela a beaucoup d'allure !

Le camping est très bien avec une zone "Randonneur" sous des noyers et même un accès piétons et vélo qui pourrait être revêtu. Ce serait plus confortable les jours de pluie!

Le lendemain nous avons réservé la matinée pour la visite de la cité médiévale. Nous sommes arrivés de bonne heure et avons le temps de faire un tour de la cité sans trop de monde dans les rues. Les vitraux de la basilique St Blaize méritent un moment. A 10 heures nous attendons pour rentrer dans le château,il ne manque que des parkings pour les vélos. Même sous la pluie le tour des remparts et la visite du château est intéressante.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Le temps passe et la pluie ne faiblit pas. Nous hésitons à prendre le train mais notre prochaine étape, Castelnaudary n'est pas très loin. On y arrivera bien. Nous  prévoyons d'aller pique-niquer au bord du Canal. Quelques courses au marché du centre ville qui se termine  et nous rejoignons le canal.  Au passage nous découvrons une belle maison début du XXéme.

Les 5 premiers km sont bons. La terrasse abritée d'une maison éclusière nous permet de manger à l'abri. Quand nous repartons un groupe plutôt féminin arrive à VTT avec de la boue jusque dans les oreilles ! Elles nous racontent leurs difficultés et nous promettent un mauvais passage d'une heure !

Nous continuons en se disant que quand on ne pourra plus pédaler on marchera à côté du vélo.

On a été servi. Il n'y avait que les canards pour se sentir dans leur élément. 

 

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Au bout d'une heure nous abandonnons. La boue bloquait les roues sur les garde-boue.Un nettoyage était indispensable.

 

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Mais il n'y a pas d'alternative acceptable. Comme il n'y a aucune indication pour se situer par rapport aux villages environnants, la seule solution est de se retrouver sur la D33 qui est, avant Bram, très circulé. Nous reprenons la canal 6km avant Castelnaudary. L'arrivée par le canal est très belle. 

Impossible de trouver une pancarte indiquant le camping. Nous finissons par le trouver très excentré, mais il est fermé !

Nous nous retrouvons à l'hôtel du Canal. L'accueil y est très chaleureux. Ce soir, nous mangerons un cassoulet  bien mérité.

Si nous avions passé moins de temps à galérer le long du canal nous aurions pu en profiter pour visiter la ville.

C'est bien triste d'avoir de si beaux itinéraires chez soi et de ne pas mieux les exploiter. Quel gâchis!

 

 

Le lendemain nous partons vers le col de Narouze. On se méfie de la boue des derniers km et préférons la petite route qui nous amène au pied de l'obélisque. En Haute Garonne, ils n'ont pas la mer alors ils ont aménagé une belle Voie Verte sur la berge du canal. On arrive vite à Toulouse en prenant même le temps de s'arrêter dans un ou deux villages malgré une signalisation quasiment absente.

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

On sent que l'on rentre dans la ville  en voyant de plus en plus de monde. C'est dimanche des familles, des jeunes se promènent  avec des vélos en libre service.

Les constructions sont progressivement plus denses. On franchit des routes et autoroutes mais on n'est jamais confronté aux trafic automobile. C'est tres agréable d'arriver comme cela au centre ville.

Nous voilà à l'hôtel Riquet, bien sûr, pour prendre une bonne douche et aller découvrir la ville.

pour notre 1er tour à pied, nous sommes servi.  Aujourd'hui c'est l'accueil de l'équipe de rugby qui rentre avec le bouclier de Brénus; La place du Capitole est très animée.

Nous continuons notre tour et découvrons les petites rues du centre, l'hôtel d'Assézat, les quais de la Garonne, l'université et la très belle basilique St Sernin.

 

 

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse

Le lendemain matin, à vélo nous faisons un tour un peu plus large en passant sur l'autre rive de la Garonne. Le vélo est le meilleur moyen de faire connaissance avec une ville.

Nous apprécions les vieux quartiers autour de la Cathédrale, le Jardin Royal, le pont St Michel, la prairie des filtres, le quartier st Cyprien, les anciens Abattoirs, le canal de Brienne. Au bout nous trouvons le monument du canal et nous retournons à la Gare pour prendre notre train TER pour Avignon et Valence.

Ce furent 5 jours de dépaysement total un peu difficiles compte tenu des conditions météorologiques, mais nous étions informés. Le guide  "A vélo le long du canal du Midi" de Toulouse à Sète de l'association vélo était très clair. Il a été pour nous un accessoire indispensable pour notre randonnée.

Les 312 km nous ont laissés le temps de découvrir les villes traverées.

1er jour Sète -Villeneuve lès Beziers:49 km

2èmé jour Villeneuve lès Béziers-Le Somail: 76 km

3ème jour Le Somail-Carcassonne: 67km

4ème jour Carcassonne- Castelnodary: 55 km

5ème jour Castelnodary-Toulouse: 65 km

Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Le canal du Midi de Séte à Toulouse
Partager cet article

Présentation

  • : La vie à vélo d'Albert
  • : Partager ce que l'on peut faire à vélo, balades, randonnées, visites de villes, de régions, de pays. Des idées d'itinéraires, de découvertes et de rencontres.
  • Contact

Rechercher Sur Ce Blog