Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2020 2 01 /09 /septembre /2020 20:43

Un itinéraire en voie verte  se met en place en Ardèche du Sud . C'est un beau projet d'itinéraire entre Vals les Bains, Aubenas Vogüe Ruoms Grospierres, St Paul le Jeune et qui devrait pouvoir ce prolonger vers Alès.

C'est une région magnifique pour faire du vélo, les gorges de l’Ardèche, Vogüe, Balazuc, Labeaume, la vallée du Chassezac, le bois de Païolive, Des lieux magiques avec un climat idéal toute l'année, par contre l'urbanisation non maitrisée et le trafic routier important rendait de moins en moins attirant!

Une ancienne voie ferrée bien conservée avec de nombreux ouvrages d'art impressionnants se dégradait lentement. Depuis quelques temps a la lumière de réalisations de réhabilitation d'anciennes voies ferrées partout en France et aussi en Ardèche comme celle de la vallée de l'Eyrieux, l'idée à fait son chemin et ça y est, la Communauté de Commune des Gorges de l'Ardèche s'est lancé dans ce projet. celle du Bassin d'Aubenas qui regroupe maintenant 29 communes de Vals-les-Bains à Largentière s'y met également et celle du Pays des Vans poursuivra.

Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche

La ligne de chemin de fer reliait Le Teil à Alès. a été ouverte en 1876 intégré dans le reseau du PLM. Elle a été crée pour l'exploitation des mines de charbon dans la vallée de la Cèze et des industries du Gard. En Ardèche, elle a permis d'assurer un trafic voyageurs avant l'ouverture de nouvelles voies desservant les mines de Largentière, ainsi que celle de la Transcévenole reliant Vogüé au Puy-en-Velay par Aubenas. Elle est fermée en 1969 au trafic des voyageurs et en 1988 au transport des marchandises.

Voilà donc une réutilisation intéressante de cet infrastructure.

Entre Labégude, Aubenas, St Privas une continuité se réalise en voies partagées et voies vertes avec une traversée de l’Ardèche protégée sur le pont de la D104. 

A St Sernin un tronçon de 2km est réalisé au droit de l'ancienne gare ou est installé un restaurant accueillant. Elle s’arrête aujourd'hui un peu avant le tunnel de Vogue. Il permet de raccorder l'antenne de 8km descendant vers l'Argentière et passant à La Chapelle-sous-Aubenas, a proximité de Vinezac et s’arrêtant actuellement à Uzer. Elle traverse un secteur très aride jusqu’à la Chapelle sous Aubenas et un peu plus arboré ensuite.

Elle est réalisée en béton blanc. La partie longeant la D104 sur 1km avec un profil plus difficile est en stabilisé. Il est dommage que traversée de la D104 soit réalisée avec un passage inférieur un peu étroite et une rampe d’accès un peu trop forte.

Le tunnel est aujourd'hui aménagé et éclairé.

Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche

A Vogüé, à la sortie du tunnel, la voie verte est ouverte, elle franchit l'Auzon et de l’Ardèche sur les anciens viaducs avec des vues magnifiques sur le village de Vogue, passe à la gare  et traverse 2 fois la D579. Après ces 4km en enrobé,

L'après midi de 1er mai ou nous sommes passé il y avait beaucoup de promeneurs et de jeunes enfants qui s'initiaient en toute tranquillité au rollers ou au vélo. La gare devient un lieu agréable et reprend vie. les Franchissement de la route sont bien fait  avec un refuge entre les 2 voies assurant une bonne visibilité et sécurité. Les voitures s’arrêtent à l'arrivé des vélos.

Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche

Elle se poursuit en stabilisé bien roulant par un parcours dans une cadre très sauvage mais très souvent ombragé comprenant de nombreux viaducs et un petit tunnel de 200m jusqu’à Pradons

Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche

A partir de Pradons, elle traverse des quartiers à la fois pavillonnaire et industriel sans âme ni caractère. Les anciens ouvrages de la construction en pierre ont été bien dégagés. Déjà les riverains on installé des dispositifs pour accéder facilement à la voie verte. on a traversé cette partie au début du printemps et malgré les sommets des Cévennes encore enneigées il faisait doux et les premières violettes pointaient leur nez.

On rentre dans Ruoms. Après la traversée de la rue Olivier de Serre, une petite montée, un peu difficile à négocier permet de retrouver l'emprise de la voie ferrée qui longe le boulevard de, l'Europe. Elle passe tout prés du centre. Dommage qu'il ne soit pas indiqué car la rue principale est très animée. Le Parcours est agréable, bien séparé des voiries et parking voisins. C'est dommage que les intersections soient un peu compliquées et difficile à passer à vélo. On sent bien que l'on a pas l'habitude de faire des aménagements cyclables dans ce pays. C'est nouveau, il y a pas mal d'erreur de jeunesse. Quand on aura bien observé le comportement des cyclistes il sera toujours temps de corriger. Il faut bien en passer par là.

Si cet aménagement avait été réalisé en même temps que le boulevard de l'Europe, on aurait trouvé une meilleur solution pour l'implantation de l'éclairage public!

 

 

Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche

Après la coopérative Néovinum, la campagne ardéchoise reprends sa place avec de belles vues sur les montagnes proches. La voie est rectiligne avec la vue sur le rocher de Sampzon avec son pylône qui domine l'Ardèche. Le viaduc franchit l'Ardèche juste après son confluent avec le Chassezac et qui s’apprête à rentrer dans les gorges.. On apprécie le spectacle! A partir de Sampzon c’est le Chassezac que l’on remontre.

Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche

On sent que la campagne se réveil et la bourgeons se redressent. Le revêtement n'est pas très agréable, par moment on a même l'impression de rouler sur le ballaste. on espère qu'il sera amélioré pour tous car actuellement il est déconseillé aux rollers contrairement à ce qui est annoncé.

A Sampson, prés le viaduc de l'Ardèche, l'itinéraire se poursuit. Il est réalisé avec un revêtement stabilisé à la chaux bien roulant . Les traversées du D111 ont été réalisés en utilisant les ouvrages hydraulique qui donnent des passages ponctuellement raides et des géométries difficiles à négocier.

On arrive à Grospierres . Il y a de belles maisons et un Accrobranche pas loin les bords du Chassezac sont sauvages!

 

 

 

Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche
Via Ardèche

La continuité se met en place avec des voies en site propre et des voie partagé jusqu'à Beaulieu. Puis  au sud 6km viennent d’être aménagé avec 3 tunnels entre Beaulieu et Saint Paul le Jeune. voilà des interco qui s'activent bien pour les déplacements actifs!

De Ruoms une antenne permet de rejoindre Vallon pont d'Arc. Le passage de la crête de Tarnis comporte une rampe de 1 km a 10% d'un coté et 12% de l'autre difficile a négocier à la descente. Elle rejoint par le ch. des Loubières et du Pari la D579 ou une piste cyclable pourrait être àménagée.

Partager cet article

commentaires

Nicolas globe croqueur 01/09/2020 15:42

Bonjour.

J'ai parcouru à vélo électrique la totalité de la piste cyclable d'Uzer à Grospierres (qui s'appelle la Via Ardèche, apparemment qu'à partir de la sortie du tunnel de Vogüe en venant de Saint-Sernin), là ou se termine provisoirement la voie douce près du très beau château de Bournet. Très belles promenades. En revanche, pour accéder à la voie à partir d'Uzer, il faut s'accrocher. indications très succinctes et rampe très étroite et très raide en ballast de l'ancienne ligne de chemin de fer. C'est comme si nous avions une autoroute avec un chemin agricole pour y accéder. Pas non plus d'échangeur digne de ce nom entre cette voie verte et la route qui mène à Balazuc. Là aussi, une rampe poussiéreuse composée des cailloux du ballast de l'ancienne ligne. J'ai signalé ces imperfections aux interlocuteur sur le site de la mairie d'Uzer fin juillet et je n'ai pas eu réponses. Autrement dit, ils on l'air de "s'en foutre comme de l'an 40". La Via Ardèche, bien qu'elle soit très agréable, est composé d'un revêtement très salissant. J'ai du, après cette promenade, passer un coup de jet d'eau sur ma bicyclette. En revanche, comme c'est très mal indiqué là aussi, je n'ai pas trouvé l'embranchement sur Beaulieu sur les 6 km restants jusqu'à Saint-Paul-le-Jeune. Donc affaire à suivre. Nicolas. Sur le lien ci-dessous, les récit de ma randonnée à vélo le long des 240 km du Canal du Midi : https://croqueurdenature.wordpress.com/canal-du-midi-velo-2012-2014/

Présentation

  • : La vie à vélo d'Albert
  • : Partager ce que l'on peut faire à vélo, balades, randonnées, visites de villes, de régions, de pays. Des idées d'itinéraires, de découvertes et de rencontres.
  • Contact

Rechercher Sur Ce Blog